Dialysistech.org
Santé Médecine

Focus sur les caractéristiques du CBD

Le CBD est une substance thérapeutique faisant partie de 144 cannabinoïdes que les scientifiques arrivent à identifier jusqu’à ce jour. Cependant, il ne présente aucun effet psychoactif. C’est déjà officiellement prouvé, ce qui fait que son utilisation est autorisée dans plusieurs pays du monde entier. Il s’agit également du cannabinoïde le plus abondant dans la marijuana. Il y dépasse le taux du THC. Ce dernier est une substance très addictive.

Le déroulement de l’extraction du CBD

Le cannabis présente des avantages thérapeutiques. Il contient une substance non psychoactive appelée CBD. C’est un cannabinoïde qui permet de produire une large gamme de produits. La résine solide arôme pomme de Plant of Life en fait partie. Voici les méthodes d’extraction de cette substance.

Sachez que le CBD vient de la fleur de cannabis. Pour l’extraire de cette partie de la plante, la première technique consiste à utiliser des solvants liquides. Ces derniers concernent le butane, l’éthanol, l’hexane, l’alcool, etc. Vous pouvez également faire cette tâche avec un système d’extraction qui est en circuit fermé contenant du CO2. La troisième option se réalise avec de l’huile végétale, notamment celle d’olive.

À noter que le CBD ainsi extrait sera transformé en produits qui sont généralement à consommer oralement. Vous pouvez en prendre sous forme de goutte sous la langue.

Précision sur la différence entre le THC et le CBD

Si le cannabis vous est familier, vous n’êtes pas sans savoir que le CBD et le THC sont tous des cannabinoïdes. Ils présentent d’abord certaines vertus médicinales communes. Leurs propriétés antispasmodique et analgésique en font partie. Il existe pourtant plusieurs points qui différencient l’un de l’autre.

Ainsi, contrairement au THC, le CBD est non psychoactif. Il présente également un effet anxiolytique, ce qui fait que cette substance peut éviter l’anxiété. Cette dernière est cependant favorisée par le THC. Elle sera même à son summum avec l’effet psychotrope de ce cannabinoïde addictif. Enfin, étant lui-même antipsychotique, le CBD est officiellement autorisé à être utilisé dans le domaine de la médecine. Il est parfaitement compatible avec les précepteurs CB2 qui se trouvent dans le système immunitaire humain. Quant au THC, celui-ci s’attaque directement aux CB1 présents principalement dans le système nerveux.

Enfin, l’Organisation mondiale de la santé ou OMS a déjà fait un point sur le CBD. Elle a donc décrété depuis la fin de l’année 2017 que cette substance ne provoquerait pas une dépendance ni un risque sanitaire avéré.

Related posts

Comment les fenêtres peuvent influer sur notre santé ?

Christophe

Pourquoi utiliser un thermomètre frontal ?

Irene

Conseils pratiques pour traiter efficacement la migraine

Odile