Dialysistech.org
Image default
Vie pratique

5 conseils pour préparer votre enfant à bien vivre son entrée en crèche

Vous pensez à votre enfant dont vous allez devoir vous séparer afin de reprendre le travail. Cette séparation, bien que dure pour vous, l’est encore plus pour votre bout de chou. L’entrée en crèche constitue en effet, un grand bouleversement de son environnement et de son mode de vie. Vous trouverez dans cet article, cinq conseils pour préparer votre enfant à bien vivre son entrée en crèche.

S’y prendre à l’avance et y aller progressivement

Pour vous, comme pour l’enfant, la séparation ne sera pas aisée. Alors, si vous avez décidé de l’inscrire en crèche, la bonne méthode est de procéder progressivement. Ainsi, une fois l’inscription creche faite, vous pouvez l’emmener visiter les lieux. De sorte qu’une ou deux semaines avant votre retour au travail, vous établissez un planning pour faciliter son adaptation.

Le premier jour, vous en profitez pour lui présenter ceux et celles qui s’occuperont de lui en votre absence. Restez-y au moins une heure avec lui.

Le deuxième jour, vous passez encore une heure avec lui. Vous le laissez prendre ses marques avec l’espace, les autres enfants et son référent. Selon sa réaction, vous pouvez vous éclipser pendant 15 minutes. Vous saurez alors s’il supporte la séparation.

Le troisième jour, après l’avoir déposé, vous le laissez deux heures durant aux bons soins de l’équipe.

Le quatrième jour, en fonction de sa réaction, vous pouvez passer à trois ou quatre heures de garde.

Déjà, au cinquième jour, si l’expérience est concluante, votre tout-petit peut rester pour la sieste. L’expérience peut se poursuivre la deuxième semaine avec plus de temps de garde au fil des jours.

Maîtriser vos émotions

Sachez que de votre attitude dépendra de celle de votre enfant. Le laisser peut faire remonter certaines émotions qu’il vous faudra maîtriser. En effet, si elles transparaissent, votre bébé les ressentira. C’est ce qui conduit généralement aux pleurs. Une fois que vous êtes certain d’avoir fait le bon choix, soyez serein et tout ira pour le mieux.

Rassurer votre enfant

Faites-vous le plus rassurant possible que ce soit en paroles et en actes. Prenez tout votre temps pour cela. Quelques mots suivis d’un gros câlin sont parfois tout ce qu’il faut pour apaiser ses craintes. Expliquez-lui que ce n’est que le temps de la journée et que le soir vous serez de nouveau ensemble. Faites-lui penser à toutes les activités qui l’attendent et aux nombreux camarades de jeu qu’il se fera.

Adoucir la séparation

Afin de rassurer un peu plus l’enfant, apportez chez l’assistante maternelle ou à la crèche, quelques objets familiers. Il peut s’agir d’un foulard portant votre parfum, d’un jouet ou encore, de son doudou. Avec eux, vous êtes sûr qu’il ne se sentira pas trop dépaysé dans ce nouvel environnement.

De même, passez ou prenez le relais en douceur en aménageant un temps de discussion avec son référent. Vous tenir informé de sa journée vous permettra de savoir que son inscription crèche était une bonne idée.

Faites des retrouvailles un moment privilégié

Les retrouvailles, autant que la séparation, font partie du processus. Laissez l’enfant prendre son temps au moment de le récupérer. Il est possible qu’il veuille se faire désirer avant de venir vous embrasser. Une fois rentrée chez vous, accordez-lui autant de temps que possible. Cela lui permettra de faire le plein d’attention afin que la séparation du lendemain soit plus aisée.

Autres articles

Comment choisir sa table de massage ?

Irene

Comment arrêter les nausées de grossesse ?

Irene

L’importance de la figurine de mariage

Ines

L’intérêt de souscrire une mutuelle optique

administrateur

Comment avoir un sourire irréprochable ?

administrateur

6 conseils avant de commencer le sport à domicile

Irene