Dialysistech.org
Image default
Santé Médecine

Le cannabis thérapeutique et le traitement du cancer : que savoir ?

La France est quasiment l’un des derniers pays, derrière le Canada en 2001, les Pays-Bas en 2003 et Israël en 2006 à autoriser l’expérimentation de l’usage de cannabis thérapeutique, à travers le décret du 9 Octobre 2020.

On a du mal à comprendre ce retard quand on sait que la France est l’un des pionniers dans la recherche contre le cancer et certaines maladies graves. Ce retard pourrait trouver ses fondements dans : le scepticisme des professionnels de la santé sur le caractère hautement addictif de la substance, les effets secondaires qui ne sont pas encore totalement maîtrisés par le monde médical et l’avènement de la nouvelle pandémie du Coronavirus. Pourtant les pays comme Israël ont très tôt compris les vertus du cannabis médical dans le traitement de la sclérose en plaques, du cancer, des maladies neuropathiques réfractaires, des pathologies du système nerveux central, et autres maladies dégénératives.

Quoi qu’il en soit, les recherches faites par les pays précurseurs dans le domaine sont un terreau fertile pour asseoir la mise en œuvre du cannabis thérapeutique dans le traitement du cancer et les pathologies sus-citées. 

Le cannabis thérapeutique : qu’est-ce que c’est ?


Si le cannabis médical fait aujourd’hui l’objet d’une autorisation pour un traitement expérimental, c’est essentiellement à cause des composés de l’huile de chanvre. L’huile de chanvre est une substance dense et collante composée de cannabinoïdes obtenues à partir des fleurs de chanvre à l’aide d’une procédure d’extraction à l’alcool et au CO2.

C’est la forme la plus concentrée de cannabinoïdes de la plante de cannabis. Les cannabinoïdes sont des substances actives présentes dans le cannabis qui produisent des effets narcotiques qui affectent le système nerveux central et le système immunitaire. Ils sont également connus sous le nom de phytocannabinoïdes. Le principal cannabinoïde actif trouvé dans le cannabis thérapeutique est le delta-9-THC. Un autre cannabinoïde actif est le cannabidiol (CBD), qui peut soulager la douleur, réduire la réponse inflammatoire et réduire le stress ou l’anxiété sans provoquer le sentiment d’être drogué.Des sites dédiés commeCbd-avis.com propose des conseils sur le bon usage des CBD, les différents types de produits qui existent et comment bien les consommer sans prendre de risque.

Les cannabinoïdes peuvent avoir des avantages pour soulager les symptômes du cancer et les effets secondaires du traitement du cancer. Les autres effets possibles des cannabinoïdes comprennent des effets anti-inflammatoires, des effets d’inhibiteur de la croissance cellulaire, prévient la croissance des vaisseaux sanguins qui nourrissent les tumeurs et soulagent les spasmes musculaires ou encore des bienfaits de ce type de produit contre les migraines.

Malgré l’atmosphère juridique défavorable en France, les recherches sur l’usage médical du cannabis se poursuivent dans de nombreux centres à travers le monde. Aujourd’hui, les chercheurs français peuvent s’inspirer de recherches publiées dans Cancer Research. Selon les récentes parutions de la revue, les cannabinoïdes peuvent aider à traiter le glioblastome, qui est considéré comme l’une des formes les plus mortelles de tumeur cérébrale. Les ingrédients actifs du cannabis thérapeutique injectés dans la tumeur ont inhibé le processus d’angiogenèse (la production de vaisseaux sanguins), affamant ainsi la tumeur. Mais qu’en est-il du cancer ? 

Comment le cannabis thérapeutique intervient dans le traitement du cancer ?

Comprendre le recours au cannabis médical dans le traitement du cancer revient à savoir le rôle du THC contenu dans le cannabis médical. En termes simples, lorsque le THC se lie au site récepteur des cannabinoïdes CB1 ou CB2 sur une cellule cancéreuse, il induit une augmentation de la synthèse des céramides qui conduit à la mort cellulaire. Une cellule normale ne produit pas de céramide lorsqu’elle est proche du THC ; donc le cannabinoïde n’a aucun effet sur lui. La présence de céramide ne laisse aucune viabilité des cellules cancéreuses.

En effet, il provoque un stress génotoxique dans la cellule cancéreuse, qui produit la protéine p53, qui perturbe le métabolisme du calcium dans les mitochondries. La céramide perturbe également le système digestif de la cellule, qui produit des nutriments pour toutes les fonctions cellulaires, et inhibe activement les voies de survie. La clé du processus de destruction du cancer est l’accumulation de céramide dans le système. Cela signifie qu’en prenant n’importe quelle quantité de CBD et de THC, à un taux constant sur une période de temps, le patient maintiendra une pression métabolique sur ces voies de mort des cellules cancéreuses. 

Comment le cannabis thérapeutique intervient-il dans le traitement de la sclérose en plaques et de l’épilepsie ? 

Il a été scientifiquement prouvé que le cannabis médical présente de nombreuses propriétés curatives. Il a un effet analgésique et réduit la spasticité musculaire chez les patients atteints de sclérose en plaques. Pour ce qui est des patients souffrant d’épilepsie, les scientifiques du Langone Comprehensive Epilepsy Center de l’Université de New York ont mené des études sur les propriétés d’un extrait liquide de cannabis médical. Ils soutiennent que l’extrait peut être efficace dans le traitement de l’épilepsie pharmaco résistante chez les enfants et les adultes.

Les patients souffrent de formes sévères d’épilepsie, réfractaires au traitement. Les sujets ont reçu par voie orale un extrait de cannabis contenant une substance active de CBD n’ayant pas d’effet psychoactif. À l’issu de l’expérience, la fréquence des crises d’épilepsie pendant le traitement a diminué en moyenne de 54 % chez les patients. Toutefois 17 % des personnes ont terminé le test plus tôt en raison d’effets secondaires tels que la somnolence et la diarrhée.

Autres articles

Pour être en bonne santé, il faut bien choisir son sommier

Tamby

Une grossesse en bonne santé avec une bonne alimentation

Laurent

Focus sur les dents de sagesse

sophie

Existe t’il des remèdes de grand-mère pour tous les maux ?

administrateur

Quels sont les avantages de la thérapie énergétique ?

Irene

Passer une bonne nuit : quelles sont les meilleures positions pour bien dormir ?

Odile