Dialysistech.org
Image default
Santé Médecine

Arrêter de fumer : 4 méthodes efficaces pour se libérer du tabac

Cette fois c’est décidé. Vous avez pris la ferme décision d’arrêter de fumer ! Le mois de novembre étant celui sans tabac, c’est l’occasion idéale pour vous reprendre en main et poursuivre cette résolution que vous reportez à chaque fois. L’occasion pour nous de vous donner 4 méthodes qui ont fait leur preuve afin de vous aider à vous libérer définitivement du tabac et ne plus fumer.

La cigarette électronique

Si vous fumez depuis plusieurs années, vous n’êtes pas sans savoir qu’arrêter de fumer est un véritable défi. Entre le plaisir de la cigarette, le geste devenu une habitude de la porter à vos lèvres et la dose de nicotine dont vous avez besoin au quotidien, vous aurez du mal à arrêter le tabac du jour au lendemain. D’ailleurs, la plupart des fumeurs rechutent plusieurs fois avant de parvenir définitivement à se libérer de la cigarette.

Passer au vapotage est une solution efficace pour se libérer du tabac. En effet, la cigarette électronique est tout d’abord moins nocive et elle permet d’adapter le vapotage à vos besoins en nicotine. Il est possible d’acheter des e-liquide pas cher contenant le dosage parfait en nicotine pour vous aider durant votre sevrage. De plus, les liquides pour cigarettes électroniques existent en une multitude de saveurs afin de convenir à tous les goûts.

Les substituts nicotiniques

Ce qui rend addict dans la cigarette, c’est la nicotine. Les solutions contenant donc la substance sans les centaines d’autres toxiques qui sont contenues dans la cigarette sont particulièrement efficaces. Pour arrêter de fumer et entamer le sevrage, vous pouvez donc vous tourner vers des solutions comme les patchs, les chewing gums, les gommes, les pastilles ou encore les inhalateurs. Ces substituts nicotiniques permettent de lutter contre les symptômes liés au manque de nicotine et d’être plus serein. En effet, lorsque l’on se décide à arrêter de fumer, il ne faut pas négliger les effets secondaires qui vont indéniablement faire leur apparition. Il s’agit de l’angoisse, de l’irritabilité, des troubles du sommeil ou encore des difficultés à se concentrer.

Les traitements médicamenteux

Ils sont surtout efficaces pour effacer les symptômes liés au manque. Il faut se rendre chez un médecin afin de pouvoir bénéficier de ces traitements. Il s’agit entre autres du Bupropion ou de la Varénicline. Le premier médicament agit sur le système nerveux en libérant de la dopamine dans l’organisme. Cela permet de ressentir du plaisir, cette sensation procurée lorsque l’on fume une cigarette du fait de la nicotine. Ainsi, l’envie de fumer est considérablement réduite. Le second médicament quant à lui agit tout comme la nicotine pour soulager le manque, mais aussi se transpose à elle dans l’organisme.

La thérapie comportementale et cognitive

De plus en plus de fumeurs qui décident de se libérer du joug du tabac ont recours à cette méthode. Il suffit pour cela de prendre rendez-vous avec un addictologue. Les séances de thérapie comportementale et cognitive permettent de se soustraire à un système de pensée et d’apprendre des alternatives pour stopper la cigarette. D’après les études menées, les thérapies comportementales et cognitives permettent d’augmenter de moitié les chances d’arrêter le tabac.

Autres articles

Urines foncées, malodorantes : causes et traitements

Irene

Symptômes de l’impétigo chez les enfants et les adultes

Irene

Mutuelle santé pour la retraite

administrateur

Les téléconsultations faciliteront l’accès aux soins

sophie

Importance et utilité de la voyance sur la santé

Odile

Comment choisir une complémentaire santé très efficace ?

Journal