Dialysistech.org
Image default
Soins et Métiers médicaux

Ce qu’il faut savoir sur les matériaux utilisés dans la restauration dentaire

Pour renforcer la dent, pour améliorer son côté esthétique ou encore pour la réparer afin de lui permettre de retrouver sa fonction qui est celle de mastiquer, la restauration dentaire est incontournable. Pour cela, le dentiste dispose de différents matériaux et techniques en perpétuelle évolution. Une dent cassée ou en mauvaise position et une carie, il peut vous les soigner. Le choix du matériau et de la technique dépend notamment de la pathologie mais aussi du budget et de la préférence du patient.

Restauration dentaire : les matériaux et techniques utilisés

Une restauration dentaire Hongrie nécessite l’utilisation de matériaux et techniques divers. Conformément à quelques paramètres comme le type de pathologie ou encore l’emplacement de la dent, le dentiste propose la solution la mieux adaptée. Amalgame, céramique, porcelaine, résine composite ou encore zircon, le choix du matériau dépend de chaque cas clinique.

1- Les résines composites :

Matériaux récemment utilisés en dentisterie, les résines composites proposent des formules en constante amélioration. Il en existe ainsi plusieurs générations sur le marché. Cette substance est composée de particules inertes durables et de polymères se fixant à la dent à l’aide d’une résine adhésive. On utilise notamment cette matière blanche pour son aspect esthétique afin de réparer une dent cariée, mal positionnée ou encore cassée. Facilement malléables, les résines composites offrent également de la stabilité, du confort et de la souplesse.

2- L’amalgame :

Contrairement aux idées reçues, l’amalgame que l’on nomme aussi plombage n’est pas une substance à base de plomb. Matériau longtemps utilisé en dentisterie, il se compose de zinc, de cuivre, de mercure et d’étain. L’amalgame est spécifiquement prisé pour la dentisterie pédiatrique lors du traitement des caries sur les dents primaires. C’est donc une matière couramment utilisée dans la restauration dentaire Budapest bien qu’elle ne soit pas très esthétique en raison de sa couleur grise.

3- Les céramiques :

Les céramiques servent à confectionner des prothèses fixes, des couronnes ou des incrustations. C’est un matériau spécialement résistant, esthétique et modelable à souhait. Il se manipule facilement en fonction du type d’intervention à réaliser.

4- Les incrustations en or

Les incrustations en or sont souvent utilisées en remplacement d’un plombage en résine composite ou en amalgame. Elles sont réalisées en laboratoire et se démarquent par sa durabilité et son caractère inoxydable. L’incrustation en or permet la mastication et ne risque pas de se casser.

Autres articles

Quelle formation paramédicale faire après le bac en alternance ?

Tamby

Blanchir ses dents – méthode 100% efficace

La vie des séniors en maison de retraite

administrateur

Implant dentaire : préventions et risques

Laurent

Pourquoi faire un détartrage des dents ?

Journal

Comment se déroule l’extraction d’un grain de beauté au laser ?

administrateur