dialysistech.org
Image default
Santé Médecine

Tympan perforé, traitement et cicatrisation, avion, eau, piscine, altitude

Médicaments en cas de tympan perforé
Le médecin prescrit :

  • Des médicaments pour soulager les douleurs,
  • Des antibiotiques (amoxicilline) en comprimés.

En cas de perforation du tympan, le traitement antibiotique sert à prévenir une éventuelle infection bactérienne de l’oreille moyenne.

Les médecins déconseillent les médicaments sous forme de gouttes auriculaires car ils peuvent ralentir la cicatrisation.

Quand faut-il effectuer l’opération chirurgicale pour le tympan perforé ?

Il n’est pas facile de prendre la décision d’opérer le tympan perforé (myringoplastie) car :

  1. Le chirurgien préfère attendre le plus que possible puisque des infections récurrentes peuvent se produire et il est donc possible d’avoir des récidives,
  2. Les parents et les enfants souffrant de tympan perforé préfèrent effectuer l’opération le plus tôt possible pour pouvoir aller à la mer ou à la piscine sans risques.
    En effet, tant que le tympan est perforé, il ne faut pas mouiller l’oreille car cela peut favoriser le développement d’infections.

Il faut effectuer une intervention chirurgicale d’urgence en cas d’une complication spécifique :  la mastoïdite aiguë. Il s’agit d’une infection de l’os mastoïdien avec la formation d’un abcès.
Dans certains cas, la mastoïdite est moins grave et elle peut devenir chronique, c’est-à-dire que l’infection se produit souvent.

Une autre complication est le cholestéatome et dans ce cas, il faut également effectuer l’intervention, même s’il ne s’agit pas d’une intervention d’urgence.
Le problème du cholestéatome est qu’il est souvent récidivant (environ 30% des cas).
Le chirurgien, par conséquent, effectue l’intervention en deux temps à intervalle de 7 à 8 mois :

  1. La première opération est le nettoyage chirurgicale mastoïdien,
  2. Pendant la deuxième opération, le chirurgien effectue une reconstruction du tissu sain. Il y a donc un bon pourcentage de réussite.

La double opération permet de comprendre si le cholestéatome s’est produit à nouveau. Si le patient n’a pas eu à nouveau un cholestéatome, une seule intervention est effectuée.

Actuellement, les opérations de myringoplastie sont également pratiquées chez les enfants de 6 à 8 ans.

Autres articles

Ce qu’il faut savoir sur les opticiens à domicile

Laurent

En quoi consiste la technologie Blow-Fill-Seal

Emmanuel

Focus sur les dents de sagesse

sophie

Prise de médicaments : comment réduire les effets secondaires ?

Emmanuel

Traitement de la migraine, médicaments antidouleurs, anti-inflammatoires et plantes médicales

Irene

Arythmie cardiaques : symptômes et traitement

Irene