Dialysistech.org
Image default
Psychologie

Faire son deuil : un processus en 5 étapes importantes et nécessaires

Quelles sont les étapes d’un deuil ?

Lorsqu’on est confronté au décès d’un proche, le monde s’écroule et notre vision de la vie est complètement remise en question. Pour traverser et dépasser cette période difficile, nous avons besoin d’expérimenter cinq étapes du deuil. Dans cet article, nous vous présentons chacune de ces phases et revenons sur la nécessité d’être accompagné dès les premiers instants, par des professionnels spécialistes du deuil comme reposeo.com, qui prennent en charge vos besoins logistiques et vous apporte un soutien précieux, dans ces moments douloureux.

Les étapes nécessaires pour faire son deuil

Dans les années 1960, le Docteur Elisabeth Kübler Ros, a travaillé ardemment sur le deuil et ses spécificités. À l’issue de ses recherches, elle a déterminé l’existence de 5 étapes nécessaires, pour pouvoir traverser un deuil, suite à un décès.

Première phase du deuil : le déni

En tout premier lieu, une personne qui se trouve face à un décès, attendu ou non, est confrontée à une période de déni. Souvent assez courte, elle n’en est pas pour le moins, éprouvante. Concrètement, elle ne parvient pas à intégrer le fait que la personne n’est plus là et refuse de croire à sa disparition. Son sens de la raison et ses émotions sont alors entièrement chamboulés.

Seconde phase : la colère

Après la phase de déni, vient le temps de la colère. La prise de conscience de ce qu’il s’est passé et la réalité de la situation, entraîne très souvent une réaction forte et agressive. L’injustice ressentie est alors très difficile à gérer. Cette sensation douloureuse, peut faire naître des idées de vengeance.

Troisième phase : le marchandage

Moins connue, l’étape du marchandage est souvent bien réelle. Elle se caractérise par deux choses. Tout d’abord, la personne endeuillée, pense à ce qu’elle aurait pu faire, pour éviter le décès. “Si j’avais fait cela”, “Si je n’avais pas réagi comme cela”. Ensuite, elle imagine ce qu’elle pourrait faire, dans son présent, pour faire revenir le défunt. Un sentiment de culpabilité, qui fait naître ce type de pensées peu rationnelles.

Quatrième phase du deuil : la dépression

L’étape de la dépression et de la tristesse, est la phase du deuil, qui peut durer le plus longtemps. Elle est synonyme d’angoisses, de faible énergie et d’une grande douleur intérieure. Toutes les émotions sont décuplées et la personne a souvent du mal à percevoir, la fin de son malheur.

Cinquième phase : l’acceptation

Après avoir traversé ces différentes étapes, la personne est prête à se reconstruire. Le but n’étant pas d’oublier ni d’agir comme si rien ne s’était passé, mais d’accepter la réalité et de trouver un nouveau sens à son existence. Petit à petit, elle peut concevoir de nouveaux projets, reprendre le cours de sa vie et retrouver des fonctions psychiques et psychologiques, plus sereines.

Bien s’entourer au moment d’un décès

Dès les premiers instants, qui suivent un décès, il est important de s’entourer de personnes, capables de vous accompagner à la fois sur des aspects logistiques et techniques, mais aussi sur le plan psychologique. Certains services de pompes funèbres, comme ceux proposés par Reposeo, sont conçus en pleine conscience de ces différentes étapes du deuil. Les interlocuteurs sont formés et à l’écoute, et vous permettent de vous décharger de l’organisation des obsèques et des diverses cérémonies, liées à un décès.

En outre, vous bénéficiez d’un soutien psychologique de qualité et êtes mis en relation avec des professionnels de santé, en mesure de vous aider. Un accompagnement complet, idéal pour faire son deuil, dans les meilleures conditions. Plus d’informations ici.

Vous l’avez compris, faire son deuil est un processus plus ou moins long, mais nécessaire. Ces différentes étapes, ne vous aident pas à oublier une personne après son décès, mais à comprendre et accepter la situation, à laquelle vous êtes confronté.

Autres articles

Psychothérapeute ado 94 : Quand le consulter ?

sophie

Un bon thérapeute, comment le trouver?

Tamby

La Gestalt-thérapie, kesako ?

Tamby

L’essentiel à savoir sur les douleurs durant les rapports sexuels

Tamby

Comment votre ostéopathe peut soulager vos douleurs articulaires ?

Tamby

Apprendre à avoir confiance en soi, par où commencer ?

Laurent