Dialysistech.org
Santé Médecine

L’assurance maladie couvre aussi le transport sanitaire

Notez cet article

Il n’y a pas que les frais d’hospitalisation et l’achat des médicaments qui sont couverts par l’assurance maladie. Celle-ci s’étend désormais vers le déplacement médical, notamment grâce à un taxi conventionné.

Quel rôle attribue-t-on à la CPAM ?

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie est une branche de la sécurité sociale qui couvre les risques maladie en finançant les soins. La CPAM est donc  directement liée à la santé publique. Si un individu présente un état de santé négatif justifié, c’est à l’attribut de cette entité  d’attester une garantie sur les frais médicaux. Une couverture maladie irait dans ce cas jusqu’à un conventionnement et remboursement du trajet sous prescription médicale.

Comment fonctionnent les taxis conventionnés?

Un taxi conventionné procède  à l’allée et venue habituelle  des patients. Les éléments d’un taxi sont présents comme le compteur horokilométrique, l’insigne taxi et bien d’autres. Pour reconnaitre un taxi conventionné en France, il possède un logo bleu à sa vitre arrière. Ceci indique une coopération avec la CPAM. À cet effet, le chauffeur ne demande aucuns frais de transport aux patients ayant une dispense d’avance de frais, une prise en charge. Ce couvrement regroupe la mobilité de personne assise,  le transfert d’urgence,  le transport médicalisé pour des analyses médicales, le trajet pour une hospitalisation, le déplacement d’une femme enceinte…

Quelles sont les parties couvertes par un déplacement sanitaire gratuit ?

Une personne malade connaitrait probablement des moments d’urgence à cause de son état de santé fragilisé. Elle ne serait pas obligée d’être transférée à l’hôpital dans une ambulance tant qu’elle puisse encore être transportée dans une position assise. Elle peut prendre  ce taxi à logo bleu sans  payer. Un chauffeur de taxi conventionné à Chelles en Seine et Marne ou toutes villes de France est disponible pour un accès facile aux soins des personnes avec un problème de santé. Même en état d’invalidité, ils peuvent circuler sans problème dans le territoire de son pays de courte ou longue distance allant jusqu’à 150 km pour l’allée simple. Les frais sont remboursés par la CPAM à 100 % pour les patients atteints d’une affection de longue durée avec un trouble locomoteur, ceux qui possèdent une pension d’invalidité militaire, les nourrissants moins d’une année… D’autres sont assurés à 65 % comme le trajet pour une séance de kinésithérapie.

Que faire pour bénéficier d’un trajet en taxi conventionné par la CPAM ?

Un taxi conventionné s’occupe du transport d’une personne malade. Ceci implique que tout individu souffrant qui monte dans ce véhicule de transport sanitaire a le droit de jouir de ce déplacement facile sans dépenser. Pour ce faire, la personne malade devrait détenir un papier qui justifie son état de santé. Une prescription médicale de transport de personne souffrante serait donc exigée. Mis à part, vous devez présenter au chauffeur votre carte vitale et votre attestation d’ayant droit. Il est primordial de mettre à jour votre carte vitale au moins une fois par an pour que vous puissiez l’utiliser convenablement. En présence de ces documents, le chauffeur s’occuperait du remboursement de votre frais de mobilité.

 

Related posts

Le devis de mutuelle santé et ses éléments

Laurent

Une grossesse en bonne santé avec une bonne alimentation

Laurent

Être enceinte signifie vivre avec attention

Irene