Dialysistech.org
Image default
Santé Médecine

Symptômes des rhumatismes, inflammatoires, articulaires, psoriasiques y causes

Les symptômes des rhumatismes sont provoqués par certaines maladies qui touchent :

  • Les articulations,
  • Les muscles,
  • Le tissu conjonctif du corps.

Le rhumatisme est un terme générique et non-spécifique.

Certaines maladies rhumatismales sont la conséquence d’une « usure » des articulations (par exemple l’arthrose).

Dans d’autres maladies rhumatismales comme la polyarthrite rhumatoïde, le système immunitaire est hyperactif et il attaque les structures articulaires, provoquant leur destruction et de fortes douleurs articulaires.

N’importe quelle articulation du corps peut être atteinte par une pathologie rhumatismale. Bien qu’il existe plus de 100 types de rhumatismes différents, seul un nombre restreint est fréquent.

Causes des maladies rhumatismales

Chaque personne naît avec une prédisposition plus élevée à développer une pathologie déterminée. Mais il faut l’apparition d’un facteur spécifique de risque pour que la maladie soit déclenchée : cette règle est valable pour toutes les pathologies, y compris les maladies rhumatismales.
Un rhume, une grippe ou d’autres infections virales favorisent par exemple l’apparition d’une maladie rhumatismale chez certains, alors que l’arthrose est provoquée par l’usure des articulations ou par un traumatisme articulaire.

Les femmes ont plus de probabilités que les  hommes de développer les rhumatismes, en particulier :

  • Le lupus,
  • La polyarthrite rhumatoïde,
  • La sclérodermie,
  • La fibromyalgie.

Cela signifie que les hormones féminines ou d’autres différences entre les hommes et les femmes jouent un rôle très important dans le développement de ces maladies rhumatismales.

Quelles sont les maladies rhumatismales les plus fréquentes ?

Spondylarthrite ankylosante : il s’agit de la pathologie articulaire la plus fréquente au niveau de la colonne vertébrale.
La spondylarthrite ankylosante est plus fréquente chez les adultes et elle provoque des douleurs articulaires et de la rigidité parce que les tendons qui s’insèrent dans le bassin, les genoux et l’articulation de l’épaule sont très enflammés. Les signes et les symptômes les plus fréquents de cette maladie sont :

  • Une apparition graduelle de la douleur dans le bas du dos et aux fessiers ;
  • La douleur lombaire s’aggrave et se propage le long de la colonne vertébrale ;
  • L’apparition d’une douleur dorsale entre les omoplates et le cou ;
  • Un mal de dos et une rigidité apparaissent surtout au repos et quand le patient se lève du lit le matin ;
  • La douleur et la rigidité s’améliorent après l’activité physique ;
  • 5 à 10 ans après le diagnostic de spondylarthrite ankylosante, la douleur apparait dans la partie supérieure du dos et au cou ;
  • Au niveau extra-articulaire, le patient peut souffrir d’uvéite.

Fibromyalgie : des millions de personnes luttent contre la fatigue chronique et la douleur provoquée par cette maladie rhumatismale qui touche les muscles et les tendons qui s’insèrent dans les articulations ; ces patients se plaignent de :

  • Douleurs articulaires fortes,
    Rigidité,
  • Troubles du sommeil.

Les douleurs sont diffuses et bougent (elles se déplacent souvent). Elles peuvent toucher :

  • Le dos,
  • Le thorax,
  • Les bras,
  • Les jambes.

Le patient peut avoir également des fourmillements aux mains et aux pieds (symptôme d’anxiété).
La fibromyalgie est neuf fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.

Goutte : environ 8 millions de personnes dans le monde souffrent de cette maladie rhumatismale qui est caractérisée par la présence de cristaux d’acide urique dans les articulations, surtout dans le gros orteil ; cela provoque de graves épisodes de douleur et de gonflement articulaire.
La goutte touche plus fréquemment les hommes que les femmes.

Arthrite infectieuse : certaines formes d’arthrite sont provoquées par des infections virales ou bactériennes, par exemple la maladie de Lyme provoquée par une piqure de tique qui transporte les bactéries Borrelia, provoquant :

  • Une inflammation,
  • Des douleurs,
  • Des rigidités articulaires.

Il existe certaines formes rares d’arthrite provoquées par une infection à parvovirus ou à gonocoque. Le diagnostic précoce d’une arthrite infectieuse et le traitement antibiotique rapide sont très importants pour la prévention des dommages articulaires.

Lupus : elle est appelée lupus érythémateux systémique. Il s’agit d’une pathologie rhumatismale et d’une maladie d’origine auto-immune. Cette maladie touche les tissus et les cellules saines, provoquant des dommages sérieux aux articulations et aux organes de tout le corps. 90% des personnes atteintes de lupus sont des femmes.
Les signes et les symptômes plus fréquents de lupus sont :

  • Les douleurs articulaires ;
  • La fatigue ;
  • La rigidité articulaire ;
  • Les éruptions cutanées, y compris l’érythème du visage caractéristique en « ailes de papillon » ;
  • L’hypersensibilité à la lumière du soleil ;
  • La perte de cheveux ;
  • La maladie de Raynaud : d’abord les doigts et les orteils deviennent pâles, puis rouges et enfin bleus en cas d’exposition au froid ;
  • L’implication des organes internes, en particulier des reins ;
  • Des troubles hématologiques, comme une anémie, un nombre bas de plaquettes ou une
  •  leucopénie (taux bas de globules blancs) ;
  • La douleur au thorax provoquée par une inflammation de la pleure ou du péricarde ;
  • Un AVC ou des crises d’épilepsie.

Arthrose : il s’agit de la forme la plus fréquente d’arthrite et elle touche surtout les personnes âgées et les femmes ménopausées (de plus de 50 ans). L’arthrose provoque la dégénérescence du cartilage et des os, provoquant une série de handicaps et une forte douleur. Les signes et les symptômes de cette pathologie sont :

  • Des douleurs aux os et aux articulations qui s’aggravent le matin, surtout si l’humidité est élevée ;
  • Un gonflement (du genou, des mains, etc…) ;
  • Une articulation est chaude au toucher ;
  • Une rigidité articulaire ;
  • Une faiblesse musculaire et une instabilité des articulations ;
  • En cas d’arthrose du genou ou de la hanche, le patient ressent une douleur pendant qu’il marche ;
  • Si l’arthrose touche les doigts, le patient a des difficultés à prendre les objets, à s’habiller ou à se coiffer ;
  • En cas de spondylarthrite (à la colonne vertébrale lombaire), le patient a des difficultés à s’asseoir ou il ressent des douleurs en se baissant vers le sol.

Pseudo-polyarthrite rhizomélique : les patients atteints de cette maladie rhumatismale ont souvent une pathologie des vaisseaux sanguins artériels appelée artérite gigantocellulaire (ou maladie de Horton). Ils souffrent de :

Ces symptômes sont provoqués par des lésions importantes des tendons, muscles, ligaments et tissus articulaires.

Arthrite psoriasique : il s’agit d’une forme d’arthrite qui apparaît très fréquemment chez les patients atteints de psoriasis, une maladie de la peau.
L’arthrite psoriasique est une pathologie très douloureuse qui touche les articulations des mains et des pieds et qui provoque des symptômes extra-articulaires comme l’altération évidente des doigts et des ongles.

Arthrite réactionnelle : aussi connue comme maladie de Reiter ou comme syndrome oculo-urétro-synovial, il s’agit d’une autre spondylarthrite. Cette maladie rhumatismale est souvent provoquée par une infection :

  • Intestinale,
  • Des voies urinaires,
  • D’autres organes.

Les patients atteints d’arthrite réactionnelle souffrent de :

  • Nombreuses éruptions cutanées,
  • Ulcères dans la bouche,
  • Troubles spécifiques aux yeux, appelés uvéites.

Arthrite rhumatismale : cette maladie rhumatismale détruit le tissu synovial, c’est-à-dire la surface interne des articulations, provoquant un gonflement, des douleur et une rigidité de nombreuses articulations du corps. L’arthrite rhumatismale est un type de rhumatisme primaire car on ne connaît pas la cause.

Contrairement à d’autres maladies rhumatismales, les symptômes de l’arthrite rhumatismale apparaissent de manière symétrique : cela signifie que si la main droite est atteinte de la pathologie, la main gauche est également touchée. Les femmes ont une probabilité deux à trois fois supérieure aux hommes de souffrir d’arthrite rhumatismale.

Autres articles

Comment prévenir les effets de l’âge au quotidien ?

Tamby

Les meilleures prothèses auditives : un audioprothésiste vous répond

Odile

Tout savoir sur la presbyacousie

Odile

Comment choisir son hypnothérapeute ?

Tamby

Entreprises : quels sont les avantages du thermomètre frontal ?

administrateur

Défibrillateur Center à votre service

administrateur