Dialysistech.org
Actualités

Un test ADN, pour quoi faire ?

Nous savons que l’analyse ADN sert à apporter la preuve d’une paternité, ou à identifier une personne dans le cadre d’une enquête criminelle. Plus généralement, c’est un moyen de remonter l’itinéraire de ses ancêtres en dépassant l’étude de la généalogie.

Pour les tests de paternité et les recherches de la police scientifique

Les résultats de l’analyse ADN peuvent servir de preuve pour confirmer une paternité présumée. Les concernés peuvent recourir à un test pour identifier le géniteur en l’absence d’un acte de reconnaissance ou d’autre document juridique qui établit la filiation. Cette démarche est par exemple utile pour clarifier une succession. Les femmes enceintes peuvent également effectuer un test pour connaître l’identité du futur papa à partir de la 8e semaine. Parfois, cette identité est décisive pour l’avenir du bébé, car la femme peut ne pas le garder. En effet, l’IVG peut s’effectuer jusqu’à la 12e semaine de grossesse. À l’inverse, le résultat peut aussi fournir une raison de mener la grossesse à terme. Ce test prénatal nécessite une prise de sang sur la mère et des prélèvements buccaux sur le père présumé.

Dans le cadre d’une affaire criminelle, le prélèvement d’ADN sert à identifier un suspect ou une victime. La police essaie de prélever un échantillon afin de comparer les empreintes génétiques à celles de la personne recherchée. Ce, grâce à des prélèvements effectués sur les membres de sa famille. Étant donné qu’il est souvent difficile de collecter une quantité suffisante de cellules, les spécialistes procèdent à une multiplication appelée PCR pour Polymerasechainreaction. Cette technique permet d’obtenir des résultats clairs et rapides. Dans tous les cas, le prélèvement et la manipulation des cellules s’effectuent avec la plus grande prudence. Tout cela afin d’éviter les contaminations par l’ADN des enquêteurs.

L’analyse ADN récréative, pour remonter loin vers ses origines

Le test ADN peut aider à identifier un membre de la famille grâce à l’analyse du chromosome Y pour les hommes et de la mitochondrie pour les femmes. Tout d’abord, cela permet d’identifier les membres d’une même famille, qui sont de même sexe (ex : oncle, neveu, grand-père, etc.), mais c’est également un moyen de remonter le cours du temps pour retrouver ses ancêtres lointains. Pour les descendants de migrants, le test ADN retrace le chemin parcouru par la famille depuis ses origines… ou presque. En tout cas, le test permet d’obtenir l’ascendance biogéographique (BGA) d’un individu et donc de le rattacher à un groupe en particulier.

Ce type de test est dit récréatif, car il est réalisé selon l’envie de chacun, pour sa propre satisfaction personnelle. Les intéressés peuvent commander un test d’ancêtre sur des sites Internet spécialisés. Ils reçoivent ensuite un kit de prélèvement accompagné des consignes indiquant comment faire un test ADN fiable à domicile. Vous pouvez également aller sur le site https://generationadn.com/questions-reponses/ pour avoir plus d’informations sur ce genre de test. Les échantillons sont envoyés au laboratoire qui sort les résultats après 10 à 20 jours environ. Outre la désignation du groupe génétique (haplogroupe) et certaines données, le laboratoire offre parfois une carte qui reproduit l’itinéraire des ancêtres de la personne.

Related posts

L’externalisation d’un accueil téléphonique

administrateur

Zoom sur 5 métiers dans l’univers de l’optique

Tamby

Critères de choix d’une agence de pompes funèbres à Lyon

administrateur