Dialysistech.org
Image default
Soins et Métiers médicaux

Hallux Valgus : comment soulager la douleur ?

Couramment appelé oignon et touchant principalement les femmes, l’Hallux Valgus est une malformation du pied. Caractérisée par une déviation anormale du gros orteil vers l’extérieur, cette pathologie entraîne des douleurs aiguës et des difficultés pour marcher et se chausser. Des solutions existent néanmoins pour limiter la douleur : porter des chaussures adaptées, faire des exercices simples pour muscler le pied ou suivre un traitement médicamenteux prescrit par un généraliste. Dans les cas les plus sévères de la pathologie, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire.

Définition, causes et symptômes du Hallux Valgus

D’après les estimations de la Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique, l’Hallux Valgus est l’affection de l’avant-pied la plus fréquente. Elle touche entre 5 et 10 % de la population française, essentiellement les femmes de plus de 40 ans. En effet, plus de 90 % des Hallux Valgus se déclarent chez les femmes.

Cette pathologie se caractérise par la déviation du gros orteil vers l’extérieur du pied, formant une bosse au niveau de la première phalange. Cette déformation saillante, qui vaut au Hallux Valgus le surnom d’oignon, frotte alors contre les bords de la chaussure et provoque à la fois l’apparition d’un cal (durcissement de la peau) et le développement de douleurs aiguës. En effet, le frottement occasionne une inflammation du pied qui est responsable des douleurs et des difficultés à se chausser. En outre, les autres orteils finissent par être également touchés par la déviation du gros orteil, ce qui les amène à se recroqueviller comme des griffes.

L’apparition du Hallux Valgus est essentiellement liée à des facteurs génétiques et héréditaires. Mais la déformation du pied serait également favorisée par le port de chaussures étroites et à talons hauts, par la ménopause et par certaines maladies neuromusculaires ou rhumatismales. Si cette affection provoque de vives douleurs et un handicap dans les cas les plus sévères de la pathologie, de nombreux patients sont également gênés ou complexés par le côté inesthétique de la déformation du pied.

Des chaussures adaptées pour limiter la douleur

Dès l’apparition des premiers symptômes du Hallux Valgus, il est conseillé de choisir des chaussures confortables et adaptées afin de limiter le frottement de la bosse du pied contre les bords intérieurs de la chaussure. Ce simple changement permettra de soulager la douleur, mais également de stopper temporairement l’évolution de la pathologie, voire de limiter son aggravation.

Des chaussures confortables, souples et larges, possédant un bout rond et ample, doivent être privilégiées afin que le pied soit à l’aise dans la chaussure. En effet, le pied ne doit pas être comprimé ou serré. En outre, il est conseillé aux patients d’alterner entre des chaussures plates et des chaussures à petits talons.

Les bons gestes à adopter pour soulager l’Hallux Valgus

Si choisir des chaussures larges et confortables permet de soulager sensiblement et durablement la douleur, d’autres gestes peuvent être mis en place au quotidien pour limiter la souffrance et l’aggravation du Hallux Valgus. Des exercices pour muscler le pied et des massages pour apaiser l’échauffement sont généralement bénéfiques. En outre, il est possible d’entourer l’oignon avec un pansement spécifique pour empêcher son frottement contre la chaussure. Des protections en gel silicone ou des chaussettes spécialisées sont également disponibles pour réduire l’inflammation. La nuit, en cas de poussée inflammatoire, il peut être utile de porter une attelle de contention pour immobiliser l’articulation du gros orteil.

Il est toutefois indispensable de consulter un médecin généraliste lorsque la douleur est trop importante, lorsque la déformation s’amplifie et/ou gêne la marche ou lorsque la bosse devient rouge et chaude. Le médecin pourra notamment prescrire des antalgiques ou des anti-inflammatoires pour traiter la douleur ou des soins pédicures pour soigner l’apparition de cors, durillons et callosités. Si la pathologie devient handicapante ou que la douleur n’est pas soulagée par la prise de médicaments, le médecin pourra également orienter le patient vers un chirurgien orthopédique.

L’intervention chirurgicale : uniquement pour les cas les plus sévères

L’intervention chirurgicale qui consiste à réaligner le gros orteil permet de faire disparaître la déformation osseuse. Elle n’est toutefois préconisée que dans les cas les plus sévères de la pathologie, lorsque le pied a perdu sa fonctionnalité et que les douleurs ne sont pas soulagées par les médicaments. La chirurgie n’est en aucun cas pratiquée pour des raisons préventives ou esthétiques.

En conclusion, l’Hallux Valgus est une pathologie fréquente chez les femmes de plus de 40 ans, occasionnant à la fois une douleur aiguë, une gêne esthétique et des problèmes pour se chausser et pour marcher. Associé à des gestes simples à mettre en oeuvre au quotidien et à un suivi médical approprié, le port de chaussures adaptées permet de soulager les douleurs, mais aussi de ralentir l’évolution du Hallux Valgus.

Autres articles

Convention collective Hôpitaux privés sur le territoire national

administrateur

Ce qu’il faut savoir sur le massage tantrique

Odile

Les différentes classes de pansements

Odile

Faire appel à Ambulance 91 en cas d’urgence

Laurent

Implant dentaire : préventions et risques

Laurent

Pose d’un implant dentaire : trouver un chirurgien dentiste compétent

administrateur