Dialysistech.org
Image default
Nutrition

Grossesse : les aliments et boissons à éviter

Nous allons lister d’une part, tous les aliments et d’autre part, toutes les boissons dont il convient de proscrire ou de réduire la consommation quand on est enceinte afin d’éviter toute contamination, intoxication et problèmes de digestion.

Les aliments

Les aliments contre-indiqués :

  • Les boissons alcoolisées
  • Les aliments et margarines enrichis au « stérol» ou « stanol» (pour faire baisser le cholestérol)
  • Certains poissons : martin, espadon, siki.
  • Le foie.

Les aliments susceptibles de vous intoxiquer

  • Viandes et poissons cuits bleus, soignants ou non cuits
  • Fruits de mer dont il peut être délicat d’évaluer la fraîcheur et qui peuvent véhiculer l’hépatite A
  • Lait cru (non pasteurisé), fromages à pâte molle au lait cru (brie, camembert, coulommiers, livarot, etc).
  • Charcuteries sans emballage et produits en gelée.
  • Graines germées crues (soja)
  • Les produits à base de soja sont à manger occasionnellement.
  • Le café, thé, boissons énergisantes, certains sodas, sont à limiter.Maximum 3 cafés par jour.

Les aliments difficiles à digérer

Fritures, ragoûts, charcuterie (à part le jambon)….

Retrouvez plus de conseils alimentation sur le Blog santé nature.

Les boissons

Pendant la grossesse, il faut boire suffisamment : au moins 1,5 l de liquide par jour (c’est d’ailleurs la quantité recommandée pour tous les adultes). Vous-même et votre enfant avez besoin de liquide.

Boire abondamment joue également un rôle dans la prévention des infections urinaires si fréquentes pendant la grossesse. N’ayez pas peur de boire et de « faire de la rétention d’eau ». À l’exception de certaines maladies, notamment cardiaques ou rénales, une prise excessive de poids pendant la grossesse correspond plus souvent à un stockage de graisses qu’à une rétention d’eau.

Que boire ?

  • L’eau. On peut boire l’eau du robinet. Attention toutefois aux eaux qui composent beaucoup de nitrates.

Les eaux minérales sont toutes recommandables, à l’exception de certaines trop riches en sodium. L’Hépar est riche en magnésium et facilite le transit intestinal. Au début de la grossesse, quand existent des troubles digestifs, les eaux pétillantes facilitent la digestion.

  • N’abusez pas du thé et du café et buvez-les « légers » : 3 tasses de café maximum par jour, le thé éventuellement un peu plus car il est moins riche en caféine.
  • Les jus de fruits apportent de l’eau, des glucides, pour certains des substances minérales et de la vitamine C. Mais ils contiennent plus de sucre que les jus de fruits pressés, ils sont donc à consommer avec modération.

Les envies

Vous aurez peut-être des envies. Telle femme qui, avant sa grossesse,n’aimait pas la viande ou le lait, sentira un besoin impérieux de bifteck ou de grands verres de lait. Telle autre aura particulièrement envie de vinaigre. Il est évidemment faux qu’un enfant risque d’avoir un angiome (tache de vin) sous le seul prétexte que sa mère ait eu une envie non satisfaite d’un quelconque fruit rouge.Ces envies alimentaires sont traditionnelles dans beaucoup de cultures. Tout l’entourage d’une femme enceinte a envie de la gâter, de la choyer, désire qu’elle soit bien, heureuse, afin que le bébé lui aussi soit bien. De son côté, une femme enceinte, au fond d’elle-même, a l’envie de se faire plaisir pendant la grossesse.

 

Le Naître et grandir nous offre un article très intéressant sur l’alimentation durant la grossesse.

Autres articles

Vertus et caractéristiques du miel du Jura

Odile

Comment perdre du poids avec le régime hyperprotéiné sans fonte musculaire ?

Odile

Comment avoir un bon café?

Laurent

Oméga-3 : que sont-ils et pourquoi sont-ils indispensables ?

Odile

Arrêtez les régimes, ils font grossir !

Irene

Grossesse : pourquoi sommes nous obligés de manger des oméga-3 ?

administrateur